Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Jeudi 24 juillet. La fin du séjour approche et certains sont tentés de retrouver leurs habitudes quotidiennes quand d’autres se disent “ah bon, c’est déjà fini ?…” Le temps passe si vite !

Après les cours, nous nous sommes rendus sur Times Square pour découvrir mille curiosités chez Ripley’s believe it or not ! Tristan a rencontré un homme bien plus grand que lui, on a pu admirer la reconstitution du World Tracer Center en allumettes, vu des hommes aux caractéristiques particulières (trois jambes, langue coupée en deux, des siamois,…). La salle des objets de torture a suscité un certain intérêt et tous ont été surpris de l’ingéniosité des hommes à créer des machines pour faire souffrir. Sigolène, comme les garçons, est montée en haut de l’Empire State Building et nous avons tous été avalés par un vortex ! Une bonne partie de rigolade et de fun comme on dit ici.

Après des demandes insistantes d’Oriane, une nouvelle session shopping sur la 5ème avenue leur a été accordée en cet après-midi. Peu d’achats au final, mais “on met très longtemps à choisir”. En tout cas, ils en auront bien profité.

Après le dîner, nous sommes revenus sur Times Square (décidément!) pour profiter d’une exposition pour le moins surprenante, Bodies World. On y découvre notre anatomie grâce à la plastination, technique créée par le Dr Gunther von Hagens. Cette plongée dans le corps humain nous montre l’incroyable complexité de notre être : systèmes respiratoire, nerveux, disgestif, organes, muscles, squelette… 17 corps installés dans différentes positions (marcheur, danseur, fumeur, footballeur, gymnaste,…) pour nous montrer de manière pédagogique et scientifique comment et de quoi nous sommes faits. Cette exposition a pour ainsi dire laissé personne indifférent, à la sortie d’aucuns avaient un avis : “génial”, “intéressant”, “choquant”, “envie de vomir”, “monstrueux”, “super”… Mais tout le monde aura bien dormi, rassurez-vous !

De retour à la résidence, certains ont retrouvé leur chambre pour je ne sais quel numéro de danse ou tour de chant, quand d’autres ont joué (et brillé…!…) au billard.

A suivre… / To be continued…