Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Thursday, July 24th… La semaine se poursuit tranquillement, et toujours sous le soleil d’été. Nous ne devrions pas trop nous habituer, la perfide Albion finira bien un jour par se venger et nous administrer une des « showers » (« averse », en français) dont elle a le secret. C’est qu’elle s’y entend, la bougresse, pour asticoter les français !

Mais enfin, profitons des bonnes choses tant qu’elles se présentent… Ce matin, les jeunes du groupe Effective étaient en cours. Des classes qui se déroulent toujours dans la meilleure ambiance possible, avec des professeurs disponibles et avenants. La matinée se déroule paisiblement et de façon studieuse, chaque élève ayant peu à peu pris son rythme de croisière.

Après le déjeuner, départ pour Londres en petit comité. En effet, la veille au soir, j’avais convié les jeunes à un « pow-wow » pour connaitre leurs envies pour la journée : la promenade en ville l’a emporté à une écrasante majorité. Mais où exactement irions-nous ?? Là encore, réponse sans la moindre équivoque : Oxford Street !

J’ai donc organisé la journée en fonction des demandes : transfert en taxis après manger vers Stanmore station, puis trajet en « tube » jusqu’à Green Park. Et là, nous avons débuté notre plongée dans le « Glamourous London ». Premier arrêt : la boutique Abercrombie & Fitch. Point d’achats, mais des photos ! Tandis que Laurie, Laurine, Axelle, Olivia, Floriane et Kléa se pâment devant les vendeurs bodybuildés, Valentin ose quant à lui demander à la (très !) charmante réceptionniste de la boutique de bien vouloir poser à ses côtés. Autant le dire, tout le monde ressort hilare et satisfait !

Après être arrivés à Picadilly Circus, où nous avons pu apercevoir un peu plus loin Trafalgar Square et sa fameuse Colonne Nelson, c’est la plongée dans le « Swingin’ London » : retour en arrière de quelques décennies, au temps de la mini-jupe à carreau, des chignons bien rangés et des Rolling Stones ! Je veux bien sûr parler de Carnaby Street ! Aaaah… Carnaby Street : ses immeubles courts sur pattes, son sol pavé, ses charmants pubs, ses boutiques branchées, et son parfum 60’s tellement typique… on s’y croirait presque !

Après un temps libre pour admirer tout cela, Floriane me lance un défi en rigolant : prendre une photo avec un des fameux « bobbies » anglais. Aussitôt dit, aussitôt fait : la photo est en boite avec non pas un, mais deux « policemen », qui se prêtent à l’exercice avec une courtoisie et un flegme tout britannique. « Mais… je ne pensais pas que tu le ferais ! », me dit Floriane. Franchement, Floriane… Moi, pas cap’ ? Vraiment ?

Notre périple se poursuit vers Oxford Circus… Après avoir donné quelques repères géographiques et rappelé les consignes de prudence, les jeunes ont pu, à leur demande, bénéficier d’une heure de temps libre pour arpenter ces deux immenses artères que sont Regent Street et Oxford Street. À 16h30, tout le monde est au point de rendez-vous ! Les jeunes font tous preuve de ponctualité et de sens de l’orientation, et c’est vraiment appréciable. Bravo à tous !

Un peu fatigués par la marche, nous reprenons le métro à Oxford Circus, pour un court moment, et nous nous rendons à la station de Marble Arch : l’un des points d’entrée de Hyde Park , le plus grand jardin public de Londres. Moment de détente, surtout que nous y retrouvons un groupe de jeunes de St. Margaret ! Chacun commente ce qu’il a vu, les plaisanteries fusent et la bonne humeur fait plaisir à voir…

Après un moment dans le parc, nous nous rendons en fin d’après-midi au magasin Primark, à quelques dizaines de mètres : véritable paradis, on y trouve des vêtements, accessoires, sacs et autres à des prix défiant absolument toute concurrence : ce n’est pas pour rien que les étudiants viennent s’y habiller, et tout le monde y a trouvé de quoi se faire plaisir pour seulement quelques livres.

Pour bien terminer la journée, nous allons ensuite tous ensemble dîner dehors : par chance, un Pizza Hut est juste à côté, et nous allons pouvoir nous rassasier. Après le dîner, nous remontons à pied tout Baker Street, pour aller reprendre le métro à la station du même nom.

Cela m’aura permis de montrer aux jeunes la fameuse rue où habitait Sherlock Holmes, ainsi que l’ancienne demeure de George Harrison, guitariste des mythiques Beatles.

Après un trajet de retour ponctué par des fous rires quasi-généraux tout le long du trajet, nous arrivons finalement à l’école vers 21h, fatigués mais en ayant tous sans exception passé une excellente journée !

La suite au prochain numéro !