Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Wednesday, July 30th… Après une folle journée la veille, le groupe Effective se réveille encore tout étourdi des strass et des paillettes de la veille. La nuit a été plus courte que d’habitude, et les organismes ont du mal à se réveiller (celui de l’animateur est compris dans le lot !).

Après le petit déjeuner, tout le monde se rassemble sur le parking du collège pour le départ de l’excursion du matin. Au programme ce matin : visite du V&A Museum, à South Kensington. Ayant conscience que la visite d’un musée, surtout lorsqu’il fait beau, n’est pas forcément du goût de tout le monde, j’ai laissé le choix aux jeunes : soit nous allons au musée, soit nous partons pour un nouveau quartier célèbre de Londres, Notting Hill.

Tandis que la plupart des membres du groupe choisissent la deuxième option, Laurie me dit vraiment préférer le musée. J’ai donc organisé les choses en conséquences : tandis que Laurie ira au musée avec les autres jeunes du centre encadrés par l’équipe pédagogique britannique, j’emmènerai le reste des jeunes selon leur souhait.

Nous partons donc pour Notting Hill, en faisant pleinement connaissance avec ce que les londoniens appellent « commuting » : le fait de passer du temps dans les transports, à jongler entre les lignes de « tube » et les retards pour cause de régulation du trafic. Finalement, nous finissons par arriver à l’endroit que nous cherchions, dans l’ouest de Londres.

La très fameuse Portobello Road nous tend les bras. Nous y croisons par la même occasion l’ancienne demeure de George Orwell, immortel auteur de « 1984 ». Nous marchons un peu dans le quartier, rendu célèbre par la célèbre comédie romantique avec Hugh Grant, puis chacun part de son côté. Tandis que Laurine cherche des cartes postales, Mathieu et Valentin partent en tandem explorer les environs. Quand à Floriane, Axelle, Kléa et Olivia, elles se décident pour une café bien chaud et entament une discussion à bâtons rompus.

Afin de pouvoir être à l’heure au rendez-vous avec les autres élèves à Stanmore station, nous repartons en fin de matinée. La chance est avec nous, le trajet de retour se déroule de façon beaucoup plus sereine et les changements de ligne se font comme sur des roulettes.

À l’arrivée des autres groupes au terminus de la « Julilee line », nous retrouvons Laurie qui a semble-t-il bien profité de sa visite. « Franchement c’était super intéressant », me dit-elle enthousiaste. Finalement, tout le monde aura pu profiter de ce qu’il voulait faire, et ce n’est pas plus mal comme ça !

Après avoir mangé nos « packed-lunch », c’est maintenant l’heure des cours ! Tout le groupe Effective se dirige donc vers les salles de classe, à son rythme. On sent qu’une petite lassitude légitime s’installe chez certains, mais… Pour pouvoir parler l’anglais, il faut d’abord le travailler et le pratiquer. Tout le monde rejoint finalement sa classe en temps et en heure, dans la discipline.

L’après-midi passée, les jeunes bénéficient d’un moment de libre avant le dîner pour retrouver leurs copains, prendre une douche, etc… Puis tout le monde se rassemble pour l’heure du repas. Et ce soir, ce sera Zumba ! Laurie et Floriane foncent sur la piste de danse, tandis que je fais une entrée remarquée dans la salle en tenue de sport, pour tenter de motiver (ou plutôt de faire rigoler… à mon corps défendant, bien entendu) les troupes. Avec un bon quintal sur la balance et des genoux de rugbyman qui grincent à l’intersaison, j’admire les jeunes et leur professeur de sport de se dépenser autant !!

Après tout ça, le repos est bien mérité… Une nouvelle journée se termine, et demain nous attaquerons nos dernières quarante-huit heures sur le site de St. Margaret. Le temps passe à une vitesse… Effrayante !

À demain à tous pour de nouvelles aventures !