Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Bonjour à tous !

Mardi matin nous réservait une bonne surprise: nous avons appris qu’Hélèna et Maxence changeaient de classe pour passer au niveau supérieur ! Ils passeront donc le reste du séjour en cours avec des étudiants plus âgés qu’eux, et un niveau d’anglais plus challengeant que la semaine dernière. Pas d’inquiétude pour les autres, vos petits anglophones progressent tous à vue d’œil !

Après les cours et le déjeuner, l’école nous proposait une nouvelle activité “inloupable” : la visite de la National Gallery de Londres. Autre monstre culturel de la capitale, ce musée regroupe des tableaux des plus grands peintres des siècles passés, du moyen-âge jusqu’aux impressionnistes. Immense de par sa taille et son contenu, il se divise en trois grandes galeries: la peinture chrétienne médiévale avec ses triptyques et ses représentations du Christ tirées des évangiles, la Renaissance, avec ses peintures de scènes extraites des mythologie Grecques et Romaines (notamment célèbre pour les écoles Hollandaise et Flamande, de Vermeer à Rembrandt) et enfin le XXème siècle, dédié principalement aux fauves, aux impressionnistes Français et aux surréalistes. Nous avons parcourus ses longs couloirs et ses innombrables salles pendant toute l’après-midi. Malheureusement, il était interdit de prendre des photos, et ce sanctuaire de l’art est donc resté vierge de nos appareils.

Nous sommes rentrés pour diner, et le soir, l’école avait prévue une marche dans l’est de Londres. Mais, une fois de plus, nos étudiants avaient les jambes bien lourdes après cette longue visite, et nous avons préféré rester à l’école et nous mettre tôt au lit. Le lendemain annonçait un programme chargé lui aussi, et nous sommes allés prendre des forces pour l’affronter !