Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Mercredi 1er mai. Pas de muguet ni de défilé selon les traditions françaises respectées par certains d’entre nous, mais un trip d’une journée dans la capitale anglaise avec nos camarades russes et thaïlandais.

Un lever et un petit déjeuner plus tardifs en ce jour férié avant de prendre la route pour un trajet de 2h30 environ. Le ciel est clément, le soleil radieux, le vent léger mais froid. Première étape : le temple du luxe britannique Harrods – l’on remarque ironiquement que beaucoup de marques sont… françaises – où vont déambuler nos ados à leur guise durant une heure. Et nos petits gloutons sévissent à nouveau à peine arrivés : direction le rayon des cupcakes, avant de se rendre dans le Sainsbury’s voisin.

Nos montres affichent déjà 13h, soit l’heure de se rendre au Science Museum, proche d’Harrods. Sur le trajet, nous passons devant le V&A Museum (le meilleur musée de Londres à mon humble avis) et le National History Museum. Nous voila devant ce bâtiment impressionnant dédié à la Science et plus particulièrement aux avancées et recherches techniques et technologiques. Nous avons pu admirer – entre autres – la première locomotive vapeur, des charrettes de la Royal mail, des voitures en tout genre, des fusées, des tenues de spationautes au rez de chaussée ; une très intéressante et interactive exposition sur le thème de Who am I au premier étage ainsi qu’une rétrospective de l’évolution de tous nos appareils électriques et électroménagers (télévision, bouilloire, micro-onde, radio, baignoire, toaster…). Nos Frenchies ont bien sur fait un détour par la cafeteria du musée…

Par la suite, il nous était proposé de nous rendre au musée voisin, le National History Museum. Mais sentant la saturation de nos cerveaux tricolores adolescents, j’ai proposé d’aller prendre le grand air – il est si bon de profiter d’un tel temps à Londres !- au Regent’s Park. Louis a eu le plaisir d’apercevoir des écureuils, tandis qu’Angela a tenté d’apprendre à Valentine comment finir un Rubik’s cube. Nous avons ensuite pris le bus pour un petit tour improvisé et rapide dans le centre de Londres, où nous avons pu admirer -toujours avec une certaine émotion et un émerveilleux certain- Big Ben, Houses of Parliament, Westminster Abbey, et The London Eye.

Les ventres gargouillant, nous nous sommes arrétés diner dans un McDo de la banlieue londonienne. 34 menus, imaginez le résultat… !

Le retour a été plus long que le trajet aller à cause des traditionnels embouteillages, et nous sommes arrivés fatigués mais ravis à notre maison pour suivre les dernières minutes du match FC Barcelone-Bayern Munich.